Aller au contenu principal

Evolution démographique sur la ville d'Embrun et la Communauté de communes

-A +A

Point sur l’évolution démographique au 4 janvier 2021 issue du dernier recensement de l’INSEE

sur la ville d’Embrun et

la Communauté de Communes de Serre-Ponçon

 

Les résultats du recensement mené par l’INSEE ont été rendus publics le 28 décembre dernier. En 5 ans, la population totale de la commune d’Embrun a enregistré une hausse de 2,17% portant celle-ci à 6 645 habitants (sans compter les résidences secondaires). Cette augmentation significative, entre 2013 et 2018, témoigne de la dynamique et de l’attractivité de notre territoire. C’est d’autant plus remarquable que cela place Embrun comme la commune la plus dynamique sur le plan démographique de toutes les villes importantes du département. Briançon est en baisse de 9,5%, Guillestre de 0,5 %, Gap gagne à 1%, Laragne et Veynes progressent de 1,5%.

A l’échelle du département, on constate que ce sont principalement les communes autour des grandes villes qui progressent de façon la plus importante et qui bénéficient des services de proximité offerts par les bourgs-centres.

A l’échelle de l’intercommunalité, la Communauté de Communes de Serre-Ponçon fait la course en tête dans le département avec une hausse de 5,5 % entre 2013 et 2018. Elle se situe loin devant toutes les autres intercommunalités des Hautes-Alpes et largement au-dessus des 1% d’augmentation de la population du Département. Les chiffres de l’INSEE sont les suivants : le Nord du département (CC Briançonnais – 6%, Pays des Ecrins 0%, Guillestrois-Queyras – 2%) perd des habitants, le sud du département connait une croissance entre 1,5 et 2,5 % sur 5 ans.

Ce constat sur la dynamique démographique de la commune d’Embrun, celle de Chorges et des autres communes de l’intercommunalité est à mettre en parallèle de l’enquête de l’IFOP commanditée par l’ADDET 05 qui place en tête la Communauté de Communes de Serre-Ponçon de l’attractivité dans le département des Hautes-Alpes.

Ce résultat n’est évidemment pas le fruit du hasard. Il est la conséquence du projet politique que je porte depuis de nombreuses années avec mes équipes, de l’engagement et du volontarisme des maires et des élus du territoire. Ce sont des données qui viennent souligner la qualité de vie, le dynamisme économique pour lesquels je n’ai eu de cesse de me mobiliser.

Ces chiffres nous encouragent à nous engager toujours plus pour notre territoire. Ils sont la concrétisation de nos actions et de notre projet. Ils doivent nous rendre optimistes pour l’avenir et nous permettre d’envisager les défis à venir avec confiance et détermination.

 

Chantal EYMEOUD

Maire d’Embrun et Présidente de la Communauté de Communes de Serre-Ponçon